This is an example of a HTML caption with a link.
 
   
 
 


 
Julie St-Amand  
Née à Moncton, au Nouveau-Brunswick, Julie St-Amand vit au Québec depuis plus de vingt ans. Elle commence ses études en Arts Visuels à Montréal et fait un séjour d’un an à l’étranger pour étudier à l’École supérieur des Beaux Arts de Quimper. Elle demeure maintenant à Québec où elle à terminé sa maîtrise en 2005.


S’inspirant de l’urbanité et du vieillissement de la ville, cette artiste recherche les endroits et les architectures qui ont des traces sur leur surface de détérioration et d’usure. Ces marques évoquent le passage du temps par une visite de certains espaces urbains corrodés, fissurés, dé-peinturés, défraîchis ou encore, déconstruits. La peinture à l’encaustique permets à Julie St-Amand d’accumuler, mais aussi d’enlever et de gratter la surface du tableau, provoquant un effet d’usure et de temps passé, comme si la toile aussi avait subit certaines intempéries.

 

Plusieurs galeries au Canada et au Québec représentent les peintures de Julie St- Amand et elle fait également partie de plusieurs collections privées et publiques dont celle de Loto Québec et Desjardins.

Démarche

Au fil du temps, ma peinture a pris forme autour d’images issues du quotidien. En me promenant et vivant au cœur d’architectures urbaines, celles-ci cherchent à résonner dans ma peinture. Je me promène dans la cité, et les images qui composent le paysage m’apparaissent comme une peinture vivante. Les lieux où s’accumulent les signes du temps sont partout dans le paysage. Ils sont composés de zones sinistrées, de murs de bâtiments vieillis par les intempéries, de structures architecturales rouillées, d’édicules laissés à l’abandon etc. Ces éléments du paysage urbain m’inspirent, car ils composent l’histoire mystérieuse de nos villes actuelles et les signes de passage du temps ne cessent de se renouveler. Lorsque la peinture prend vie, son sens repose sur la tension entre matière et représentation de sorte que cette dernière laisse place à la matérialité de la peinture.

«Pour Baudelaire le sens d’un tableau ne dépend pas de son intelligibilité mais de l’effet proprement pictural qui fait venir l’objet peinture avant le sujet représenté. Sa réponse se rattache à une esthétique moderne pour laquelle l’harmonie sensible et la mélodie plastique priment la qualité des sujets et des objets représentés ; s’y préfigure l’idée qui n’est pas encore la sienne d’une pure peinture débarrassée de l’alibi représentatif.»

Patrick Vauday, La peinture et l’image

 

Ainsi, ma peinture fait apparaître à la fois la ville et la matière. Dans l’atelier, je fais subir des intempéries aux tableaux qui, avec l’accumulation de couches de peinture et de cire d’abeille, transforment le sujet représenté en un prétexte pour peindre, pour user de lignes et de formes afin de retrouver la matière dans une représentation anonyme de la cité. Peindre à l’encaustique me permet de jouer entre les couches de peinture et de cire afin de recréer le geste et l’action vieillissante d’un tableau qui aurait subi lui-même une altération, une détérioration.



 
 

Coop Zone Université Laval

 

Matériel de peinture pour l'encaustique

 
 

R&F

 

Magasinez votre matériel d'encaustique chez R&F et commandez avec Jonathan Scheibe chez Coop Zone (boul. Charest).

 

 
 


Marge

 
 
Tous droits réservés © Julie St-Amand 2017
Contact: 418-561-1786 j-stamand@videotron.ca
Le regroupement des artistes en arts visuels de Québec   Le regroupement des artistes en arts visuels du Québec
Conseil des arts et des lettres du Québec   Conseil des arts et des lettres du Québec
Julie St-Amand sur Facebook   Julie St-Amand
sur Facebook